les cochons

Nov 1, 2018 | activités, élevage | 0 commentaires

v

Initialement le projet était d’élever des cochons noirs gascons… Design & Redesign et voilà les Mangalitza !

Les Mangalitza :

Non, ce n’est pas un mouton ! C’est bien un cochon; il vient de Hongrie.

Avec son coté rustique et laineux, il a l’apparence d’un mouton. En hiver, il se munit d’un poil long semblable à de la laine; tandis qu’au printemps, le poil prend un aspect blond, brillant, raide et bouclant. Il y a 3 robes différentes : blond, rouge, hirondelle (noir avec le ventre blanc).

La particularité du Mangalica, c’est son gras ! Oui, son gras* !

Mais pas n’importe lequel … celui de la patience et de l’élevage naturel.

Le porc Mangalica vit trois fois plus longtemps qu’une race normale et pendant ce temps, il fabrique une épaisse couche de lard sous son « pelage ». Celle-ci s’infiltre alors délicatement dans toute sa viande et lui donne de belles et délicieuses marbrures. Ceci rend les porcs Mangalica particulièrement indiqués pour le séchage et la maturation longue et lente.

De plus, le goût de la viande se distingue tout à fait de ses pairs ibériques par sa génétique mais aussi par son alimentation spécifique et toute naturelle; à l’origine à base de mais, de graines et d’herbes.

(*) Le gras du Mangalitza contient un taux élevé d’Oméga 3 et 6 (acides gras polyinsaturés) et d’antioxydants naturels. Selon les études de l’Université de Debrecen, en Hongrie, le taux d’Oméga 3 dans le Mangalitza est 2 à 3 fois plus élevé que celui contenu dans le poisson. Il est donc bien plus sain que le gras des élevages intensifs et est même bon pour le cœur. Un gras crémeux qui fond déjà à 32°C ; ça c’est pour la cuisine ! Un gras qui s’est infiltré lentement dans toute la viande ; ça c’est pour les papilles !

Share This